arts visuels

Deux écoles au programme !

Animation Pédagogique

Notre animateur Pierre sera présent dans deux écoles cette semaine.

Lundi 16 février, ce sont les enfants de CE2-CM1 de l’école d’Ecuvilly qui partiront à la découverte des Flamants roses.

Les élèves de CM1-CM2 de l’école de Monchy-Humières accueilleront l’animation le mardi 17 Février.

Merci aux enseignants (Mme Biblocque et Mr Gaspard) d’accueillir Millesternes dans leurs écoles.

 

Read more

Pierre, animateur Millesternes !

Millesternes a pour vocation la sensibilisation à la protection de la nature via l’image, fixe ou animée. Le public, petits et grands, découvre, à travers nos expositions grand format, une espèce et son milieu. Un court texte sous chaque image complète l’information visuelle.

Mais le message, aussi visuel soit-il, ne serait pas complet si il n’y avait pas… un animateur!

Véritable lien entre les enfants et l’exposition, il explique, commente, répond aux questions liées à l’oiseau et à son milieu. C’est l’un des principaux piliers de notre projet !

Aujourd’hui, Millesternes n’a qu’un seul animateur, Pierre. Alors posons-lui les questions sur son choix d’être animateur et ce qu’il en pense !

Pierre, qu’est-ce qui vous a plu dans notre association ?

Les projets de Millesternes sont liés à l’écologie et touchent directement les enfants. Je n’ai pas forcément de connaissances spécifiques pour les oiseaux (Pierre s’occupe d’habitude plus des chevaux que des oiseaux…), mais pour j’aime tout ce qui touche à la nature et l’environnement ! Le fait que l’on puisse directement parler aux enfants afin de leur expliquer les enjeux écologiques, mais aussi les spécificités des oiseaux, était un plus. Enfin le fait que l’exposition aille directement dans les écoles primaires et que ce soit gratuit, sans volonté d’intéressement personnel, a fini de me convaincre !

Qu’est-ce qui vous a décidé à prendre le rôle d’animateur?

Sans hésiter, l’idée de transmettre une connaissance ! L’échange est direct avec les enfants et les enseignants. Certains connaissent un peu le sujet, d’autres pas, mais tous ont quelque chose à dire. La curiosité l’emporte souvent et même si certaines questions ne sont pas toujours liées au sujet, elles présentent un intérêt ! Parfois, certains gamins que je croise le lendemain alors que j’anime une autre classe, viennent me revoir pour me poser une question ou me reparler des oiseaux. Que ce soit les flamants (thème actuel de l’exposition) ou les moineaux du jardin, ils sont curieux !

Justement, la première exposition parle des flamants roses de Camargue. Ce n’est pas une espèce locale ! Pas trop difficile à traiter ?

Non, car le sujet est très visuel, graphique et exotique ! Les images parlent d’elles-mêmes dès le début de l’animation. Je disais que la curiosité des enfants était importante. Alors lorsqu’ils voient des oiseaux “roses”, évidemment cela les attire et les langues se délient très vite. C’est l’effet nouveauté, tant sur le sujet que sur le déroulé de l’animation. La documentation qui accompagne l’exposition et qui est remise aux enseignants est très complète, donc c’est une bonne base de travail. Après j’ai aussi fait quelques recherches de mon côté pour compléter le sujet.

Le sujet parle bien aux enfants, et la photographie (ou la vidéo) est un bon vecteur de communication ! J’ai toujours été passionné de photographie, cela aide ! Je parle de la photographie aux enfants durant l’animation. La comparaison  entre un oeil humain et un appareil photo les amusent beaucoup. D’ailleurs, Millesternes est une association d’arts visuels avant tout. Nous utilisons simplement l’image pour parler de sujets liés à l’écologie et en particulier les oiseaux.

Comment sont perçus l’animation et le sujet par les enseignants ?

Plutôt bien, au regard des premières animations ! Il y a un intérêt pour l’exposition, bien sûr, avec les photographies et les légendes, mais aussi beaucoup pour le thème. Parfois ils peuvent le rapprocher d’un sujet qu’ils ont pu voir dans le cadre d’un projet pédagogique.

Le film aide beaucoup aussi car en quelques minutes, il plonge directement les enfants au coeur du sujet. Ils sont prêts ensuite à aller à la pêche aux infos avec leurs questionnaires ! L’animation dure près de deux heures, et rares sont les enfants qui décrochent au niveau attention durant ce temps.

Les documents remis aux enseignants leurs permettent, s’ils le souhaitent, d’animer des débats avant et après l’animation. Les enfants peuvent aussi repartir avec quelques informations complémentaires chez eux. Faute de moyens, nous ne pouvons donner aux enfants un livre qui parlerait du sujet traité et qu’ils emmèneraient chez eux, ce qui serait très complémentaire. Mais je crois savoir que Fabien et David ont un projet comme celui-là dans les cartons…

Autre chose à ajouter, Pierre ?

Pour moi cette premiere exposition est un vrai succès. Les flamants roses ne sont que la première pierre (sans jeu de mots !) d’un projet beaucoup plus important consacré aux grands échassiers. Je sais que les photographes de l’association travaillent déjà sur les hérons et les spatules. S’en suivront aussi les cigognes et les grues. Les enseignants qui ont acceuilli cette première exposition sont partants pour les autres. Ce genre de manifestation éveille la curiosité des enfants, ce qui est très bien. Ils n’ont pas forcément la volonté de protection de la nature, mais sont conscients de la nécessité de la protéger ! Bon point de départ…

Je m’apercois aussi de l’importance de la gratuité. Beaucoup d’écoles n’ont que peu ou pas de moyens. Si l’animation avait été payante, cela aurait pris sur leur budget. Cela aurait pu être une cause de refus et ce serait bien dommage. Cela ne veut pas dire que c’est plus facile pour autant pour Millesternes. L’association n’est pas riche et nous fonctionnons principalement grâce aux dons et adhésions. La communauté de communes du Pays des Sources nous a aussi aidés à réaliser ce premier projet. Toute dépense de fonctionnement est importante car nous sommes tous bénévoles, y compris moi. Par exemple, nous cherchons aujourd’hui un budget pour un vidéoprojecteur avec un système d’enceintes, car nous en avons besoin pour nos animations.

Nous avons aussi des demandes pour d’autres écoles en dehors de notre communauté de communes. Mais il est difficile aujourd’hui de pouvoir répondre à toutes ces demandes, faute de budget, mais surtout car il nous faut d’autres animateurs ! La porte est ouverte…

Toujours partant pour la suite des aventures Millesternes?

Bien sûr que oui ! Par envie, car c’est amusant, même si je reconnais que c’est pas mal de travail ! Et puis je suis curieux de connaître de nouvelles espèces dont je vais pouvoir parler aux enfants !

Read more
efficitur. sem, sed Aliquam commodo risus. massa eleifend Phasellus Donec porta. ultricies