Fabien

Les oiseaux du littoral, les images : Tadorne de Belon – Nadine BAROT

Les conditions de prise de vue
“Dans quelles conditions a été faite la photo sélectionnée ? : Cette photo a été prise lors d’une sortie en affût dans un huteau (affût creusé dans le sable et recouvert d’une bâche) avec un photographe professionnel dans la baie de Somme, en mars 2016. C’est un site exceptionnel pour l’observation des Tadornes de Belon et pour de nombreuses espèces de limicoles.”

L’auteur et l’exposition de Millesternes
“Tout d’abord, le plaisir d’avoir une photo exposée ! Mais aussi et surtout que cette exposition soit destinée aux enfants, qui seront les adultes de demain, et peut être pourront ils inverser le cours des choses au sujet de l’environnement.”

Nadine BAROT

Read more

Les oiseaux du littoral, les images : Pingouin Torda – Michael ADAM

Les conditions de prise de vue
“Photo prise sur Hornoya, petite île au large de Vardo ( 70°Nord, 31° Est) à l’extrême Est du Varanger, en Norvège. Cette colonie ne compte pas moins de 100 000 oiseaux marins dont 500 couples de pingouin Torda. Un spectacle magnifique avec des milliers d’oiseaux en vol autour des falaises, qui font des aller-retours entre leurs nids et la mer, où ils pêchent. Un instantané de l’arrivée d’un pingouin Torda sur la falaise. Moment toujours aussi délicat pour eux qui ont davantage l’habitude de séjourner en pleine mer.”

L’auteur et l’exposition de Millesternes
“Participer à cette exposition est pour moi principalement un partage afin de sensibiliser sur les espèces sensibles face aux différents changements de notre planète.”

Michael ADAM

Read more

Offrez un stage photo Millesternes pour Noël !

Envie d’un cadeau original pour vos proches à Noël ?

Pourquoi ne pas offrir un bon-cadeau pour un stage Millesternes ? Valable pendant un an pour l’un de nos stages au choix  proposés par notre équipe d’animateurs. Au coeur des volcans d’Auvergne, sur le littoral en Charente Martimes ou en Vallée de l’Automne dans l’Oise, le choix est varié !

Leur point commun ? Une équipe d’animateurs accessible pour vous accompagner dans la découverte de votre matériel et des secrets de la photo de nature…réussie !
Ces stages sont ouverts aux débutants quelque le soit le matériel utilisé. Conseils avisés, ambiance conviviale et bonne humeur seront au rendez-vous.
Alors n’hésitez-plus, renseignez-vous ici : Carte cadeau Millesternes
Read more

Les oiseaux du littoral, les images : Cormoran Huppé – Laura CARRIER

Les conditions de prise de vue
“Cette photo a été prise l’après-midi du 25 mars 2018, sur les falaises du Cap Fréhel, durant une journée assez grisonnante… Les Cormorans huppés sont toujours au rendez-vous sur ces falaises, mais au début de la saison de reproduction ils arborent une belle crête et un plumage aux reflets bleu-vert tout simplement magnifique ! Pour clore cette journée passée en compagnie d’amis photographes, un groupe de Grands dauphins est venu chasser aux pieds du Cap, nous laissant les admirer pendant une bonne demi-heure. Comme à son habitutde, le Cap Fréhel offre des souvenirs exceptionnels !”

L’auteur et l’exposition de Millesternes
“Je realise une formation dans la Conservation et la Gestion de la Biodiversité et la sensibilisation est inhérente à tous les projets de protection de l’environnement. Je pense que pour donner envie aux gens de protéger la nature et les espèces qui y sont présentes, il est necessaire de faire connaitre cette nature et ces espèces, de les rendre sexy, de les rendre belles et attachantes ! Emerveiller les enfants et les adultes, c’est pour moi la première étape de leur protection.”

Laura CARRIER

Read more

Les oiseaux du littoral, les images : Fauvette Pitchou – Michel GAILLARD

Les conditions de prise de vue
“Habituée des landes du littoral, la pitchou, comme toutes les fauvettes est d’une grande discrétion, peu craintive mais furtive.
C’est toujours compliqué de l’avoir totalement dégagée de la végétation où elle évolue.
Pour cette photo prise vers la mi-mai, elle avait niché à proximité d’un emplacement de voiture en bord de mer. La photographie est devenue tout de suite plus facile car elle s’était habituée au va et vient des promeneurs.”

L’auteur et l’exposition de Millesternes
“J’ai 60 ans, admirateur de la Nature depuis toujours, adhérent de la LPO et membre de L 214, je milite pour la protection des animaux ainsi que la fin de leurs souffrances, je suis donc un végétarien convaincu.
La photo est pour moi le meilleur moyen de sensibiliser mes contemporains et d’ainsi leur entrouvrir les yeux.
La sélection de mon image pour cette exposition va donc totalement dans le sens de ma démarche.
Ma devise : prenez le temps, regardez et vous verrez.”

Michel GAILLARD

Read more

Les oiseaux du littoral, les images : Echasse blanche – Yvan LAUSSEL

Les conditions de prise de vue
“Cette photo d’Echasse Blanche a été prise début mai 2017, dans un petit marais proche de l’étang de l’Or dans l’Hérault, sous ma tente d’affût dans 20 cm d’eau pour être au niveau des oiseaux. Un peu avant 7 heures du matin, le soleil a soudainement embrasé le marais et l’absence de vent a permis d’obtenir un reflet parfaitement symétrique, rien de tel pour ravir le photographe. J’y suis retourné plusieurs jours de suite, mais je n’ai jamais retrouvé cette belle lumière…”

L’auteur et l’exposition de Millesternes
“J’essaie à travers mes photos de faire partager les émotions ressenties lors de la prise de vue et de montrer la beauté de la nature sans artifice. Je suis très heureux d’apporter ma contribution modeste à cette exposition de sensibilisation sur la biodiversité littorale menacée.”

Yvan LAUSSEL

Read more

Les oiseaux du littoral, les images : le Gravelot à collier interrompu – Cédric LAMBERT

Les conditions de prise de vue
“C’était un matin très tôt sur une plage bretonne à proximité de Tregunc au mois d’août 2007, alors que la plage était déserte de tout vacanciers.
Après une heure de ramping dans le sable et un mal de cou, cette espèce craintive se laissera photographier dans son habitat naturel.”

L’auteur et l’exposition de Millesternes
“Je suis guide Nature de formation, je travaille dans la gestion de l’environnement, passionné de Nature et de photo depuis mon plus jeune âge, je crois qu’il est grand temps de sensibiliser les Hommes sur la protection de la Nature et des espèces animales et végétales avant qu’il ne soit trop tard.
Pour ça, Millesterne le fait très bien en montrant le beau au travers de nos images.”

Cédric LAMBERT

Read more

Les oiseaux du littoral, les images : Grand gravelot et Bécasseau sanderling – Pierre AGHETTI

Les conditions de prise de vue

“Ce Grand gravelot a été pris en photo le 5 juin 2018 dans la baie de Somme au Crotoy. Ce jour là une grande variété de limicole fréquentait la baie à marée basse. Tandis que les huîtriers et les Pluviers se contentaient du front de mer pour se nourrir les Bécasseaux sanderling et variable se mêlaient aux Grands gravelots pour la recherche de nourriture dans les vasières. La Baie de Somme est un haut lieu de migration pour de nombreux oiseaux, la nourriture qu’elle offre à marrée basse est très importante pour ravitailler les voyageurs du ciel que l’on peut rencontrer par milliers en période de migration. Ultime halte migratoire avant les pays nordiques, les limicoles tel ce Grand gravelot en profites ainsi pour se « remplumer »avant le grand départ. C’est en étant allongé à même le sol que ce Grand gravelot à quitté le groupe de limicole pour venir à ma rencontre parmi les « geysers » des Coques. ”

Bécasseau sanderling
Ce Bécasseau sanderling à été pris en photo sur la plage de sable de Berck au moi d’Avril. Nicheur dans la toundra du Groenland du Svalbard et de la Sibérie, ce Limicole à pour habitude d’établir ses quartiers d’hiver en Europe de l’ouest fréquentant de préférence les grandes plages de sable de la frange atlantique et de la manche. Limicole peut craintif, le Bécasseau sanderling accepte plutôt bien la présence humaine mais une distance de sécurité est de mise pour ne pas déranger l’oiseau et l’approche “inversée” est la meilleur solution pour l’avoir à portée d’objectif. C’est tout un groupe de Bécasseaux sanderling qui a traversé entre la mer et le photographe, permettant ainsi la réalisation d’images à contre jour avec le soleil couchant. ”

L’auteur et l’exposition de Millesternes
“Guide nature au parc du Marquenterre, je suis passionné d’Ornithologie et de photographie animalière. C’est l’ornithologie qui m’a petit à petit amené à la photographie afin de partager et de remporter avec moi ces moments privilégiés avec la nature. Je tant à présenter les espèces sous des lumières et des ambiances caractéristiques afin de montrer le « beau » pour sensibiliser à notre environnement fragile et déjà bien impacté par nos activités. Pour moi la photographie animalière se doit d’être pratiquée avec un respect total de l’environnement dans lequel le photographe évolue et avec une éthique stricte vis-à-vis des espèces photographiées. Enfin la photographie animalière serai bien fade si je n’avais pas le temps de prospecter les milieux naturels, de comprendre comment le sujet utilise son espace vital, d’attendre en affût… pour moi toutes ces étapes sont autant importante que la rencontre finale avec le sujet convoité et contribuent à mon émerveillement vis à vis de cette vie sauvage. ”

Pierre AGHETTI

Read more

Les oiseaux du littoral, les images : Courlis corlieu – Valérie Bruneau-Querey

Les conditions de prise de vue
“Cette photographie de Courlis corlieu ( Numenius phaeopus ) a été prise en Baie de Somme , le 29 avril 2015.
Cette espèce est présente sur ce territoire, à partir d’avril et parfois jusqu’en septembre. C’est en octobre que ce magnifique oiseau part pour l’Afrique ( Mauritanie et Sénégal ).
Pour aller le rencontrer en pleine baie, il a fallu jouer avec le rythme des marées. Pour plus de sécurité, j’ai donc fait appel à un guide de la région, Jean-Michel Lecat. C’est dans un trou creusé dans le sable et recouvert d’une bâche, que l’affût s’est effectué. De part et d’autre du hutteau plat, des sculptures en bois de ce guide ont été placées, imitant certaines espèces d’oiseau.
J’ai finalement photographié le courlis à 17h08. L’intérêt de cette méthode d’affût en position allongée, permet d’être au plus proche des oiseaux sans les effrayer et d’avoir des photographies à hauteur d’animal. On peut assister à des portions de vie des oiseaux, à seulement quelques mètres et sans aucun stress pour eux.”

L’auteur et l’exposition de Millesternes
“Je m’intéresse à la nature et je suis passionnée de photographie animalière. A travers mon regard de photographe, je pense qu’il est important de témoigner, de transmettre visuellement la beauté des espèces au public, mais aussi une meilleure connaissance de celles-ci. Donc toute action pédagogique en la matière est importante, notamment pour les plus jeunes. En regardant les photos de ce type d’exposition, ils s’émerveillent, cela attise leur soif de savoir. L’association MILLESTERNES, fait toujours en sorte de leur transmettre le savoir qui va avec, ce qui permettra à ces générations de prendre conscience et de mieux préserver les espèces.
Je fais partie de plusieurs associations de protection de la nature, en étant active principalement dans ma région normande.
Je suis très heureuse de faire partie de la sélection «  Oiseaux du Littoral ». Grâce à vous et ce type de démarche, cela étend mon champ d’action naturaliste, en mode pédagogique.”

Valérie Bruneau-Querey

Read more

Les oiseaux du littoral, les images : Barge Rousse – Miguel Eraso

Les conditions de prise de vue
“La photo a été faite sur la commune d’Anglet, plus précisément à la barre. J’ai approché la barge en rampant doucement idem en repartant afin de ne pas la déranger. Chaque année à la même période les oiseaux migrateurs, rares pour certains (bécasseau semipalmé, bruant lapon, eider à duvet…) y trouvent une zone favorable pour y passer quelques jours ou semaines.”

L’auteur et l’exposition de Millesternes
“Ayant étudier dans l’environnement, l’appareil photo est devenu un outil indispensable, puis c’est devenu une passion. Aujourd’hui je fais des photos seulement pour moi alors si mes photos peuvent servir a quoi que ce soit c’est un grand honneur !”

Miguel Eraso

Read more

Les oiseaux du littoral, les images : Bécasseau variable et sanderling – Dominique Migliani

Les conditions de prise de vue
“Le lieu ou j’ai réalisé les deux images retenues se situe sur un estuaire au Grau du Roi dans le département du Gard, à la limite de l’Hérault ou je réside.
Ce lieu est situé à l’extrémité d’une zone de dunes de plusieurs kms nommé l’Espiguette. de nombreux limicoles ont l’habitude de passer l’hiver avant de repartir vers leurs lieux de reproduction au printemps.
On peut surtout observer et photographier des bécasseaux sanderling, des bécasseaux variables, des tourne-pierres à collier, des gravelots à collier interrompus, quelques grands gravelots, de façon assez rares des avocettes élégantes de passage et quelques autres espèces occasionnelles comme l’eider à duvet ou les huitriers pies. Pour photographier ces espèces, il n’est pas utile de monter des affûts, il suffit tout simplement de s’allonger sur le sable, avant le lever du jour et attendre que les oiseaux viennent tranquillement vers vous, car tous ces oiseaux ne sont pas farouches dans la mesure ou l’on ne se déplace pas lorsqu’ils sont sur le site.
Pour photographier ces petits oiseaux, j’utilise une grande focale en 800mm ultra lumineuse et surtout j’ai des vêtements étanches car l’endroit est très humide et venteux.”

L’auteur et l’exposition de Millesternes
“Je vous remercie d’avoir retenu mes images pour ce projet, un projet qui correspond tout à fait à l’idée que j’ai de la pratique de la photographie animalière moderne, car il ne suffit plus aujourd’hui de réaliser des images sans avoir une démarche de sensibilisation et de protection de la nature sauvage. Bravo à vous.”

Dominique Migliani

Read more

Les oiseaux du littoral, les images : Huîtrier-pie et Sterne Caugek – Dominique Artis

Les conditions de prise de vue
Visuel Huîtrier-pie
Cette photographie est réalisée par un temps gris, pluvieux et venteux vers 15 heures au mois d’août, un jour de grande marée au banc de l’Ilette, au nord de la réserve naturelle nationale de la baie de Somme. Des milliers d’huîtriers-pie, des bécasseaux occupent le site en attendant le reflux de la mer, avant de regagner les vasières en baie pour se nourrir. À l’affût, sous des filets de camouflage couleur sable, j’ai réussi à avoir une grande proximité avec ces limicoles.

Visuel Sterne Caugek
Au Hâble d’Ault dans l’après-midi, où cette photo a été prise, une colonie de Sternes caugek s’est installée depuis le début du printemps sur un îlot caillouteux du plus vaste plan d’eau du site. L’endroit est idéalement situé, très proche de la mer, facilitant ainsi de rapides et incessants ravitaillements en poissons ! Pour saisir les Sternes caugek en vol, il m’a fallu faire beaucoup d’essais, un grand nombre d’images sont parties à la corbeille !

L’auteur et l’exposition de Millesternes
“Depuis plusieurs années, photographe animalier, je passe beaucoup de temps dans la baie de Somme en quête d’ambiances et de rencontres sauvages. Deux de mes visuels ont été sélectionnés pour l’exposition Millesternes, je suis très content. Participer à cette exposition est pour moi une des actions qui peut apporter une meilleure connaissance de la nature, pour mieux la protéger.”
Dominique Artis

Read more

Les oiseaux du littoral, les images : Bernaches – Philippe Séguéla

Les conditions de prise de vue
La photo sélectionnée à été prise le 5 janvier 2017 à 18h en baie de bonne Anse (La Palymre – les Mathes)
Boitier Canon 7D MarkII avec un objectif Canon 300mm F4 (Exifs F14 1/13 sec 300 mm Iso 200)

L’auteur et l’exposition de Millesternes
“Photographe amateur j’ai une prédilection pour la photo de paysage et animalière.
C’est à travers différentes photos le moyen de faire découvrir la beauté de la nature et sa fragilité .. et permet
modestement d’essayer de faire prendre conscience de l’intêret que nous avons à la protéger. ”
Philippe Séguéla

Read more

Les oiseaux du littoral, les images : Mouettes Tridactyles – Frédéric Lecieux

Les conditions de prise de vue
Vous dire que c’est une rencontre heureuse, hasardeuse serait mentir. Dans les Hauts de France et en particulier dans le Pas de Calais, il y a un seul endroit où on peut photographier facilement les mouettes tridactyles, ce sont les falaises du Cap Blanc Nez, situées sur la côte d’Opale, entre Boulogne sur Mer et Calais. Ces mouettes ne s’approchent du littoral qu’en période de reproduction.
Cliché fait un 14 juillet, pendant les heures du repas du midi pour qu’il y ait moins de vacanciers et touristes sur la plage. Ce fut en effet un vrai feu d’artifices d’oiseaux blancs dans les airs. Les jeunes étant tous volants ou presque, on en prend plein les yeux mais aussi plein les oreilles car la colonie est nombreuse et leurs cris très aigüs. Pas de soleil ce jour là, un léger contre jour, ce qui donne un effet monochrome, le bec étant la seule preuve d’une photo en couleur. Je n’avais qu’une idée en tête, avoir une photo originale, des oiseaux en mouvement et pourquoi pas en train de se chamailler. Je pense avoir réussi. Et ces mouettes sont surement les moins connues du littoral français.

L’auteur et l’exposition de Millesternes
“Participer à cette expo pédagogique, c’est pour commencer, une satisfaction. Celle d’avoir été sélectionné. Je ne suis qu’un amateur et voir que certaines photos sont choisies, cela encourage.
Cela fait 2 fois, j’avais déjà participé à l’expo des oiseaux du jardin. Je ne suis engagé dans aucun organisme de protection de la nature ni de cause animale mais vous aider à la réalisation de cette expo semble combler un vide. Sensibiliser, respecter la nature et l’environnement en utilisant une passion, la photographie, c’est comme avoir accompli une mission !”
Frédéric Lecieux

Read more

Les oiseaux du littoral, les images : Les fous de bassan – Jean-Mary Boisnier

Les conditions de prise de vue
“Cette photo a été prise le 24/05/2016 à 14h46 alors que je visitais les îles Skellig au Sud-ouest des côtes irlandaises.
Ces îles sont inscrites à l’UNESCO, seul Michael Skellig se visite de mi-mai à fin septembre à raison de 200 visiteurs par jour maximum ; cette île abrite une importante colonie de macareux moine ainsi qu’un magnifique site celtique.

La seconde, little Skellig ne se visite pas mais constitue un endroit idéal pour les Fous de Bassan et quelques lions de mer. J’ai pu prendre cette photo à partir d’une petite embarcation qui s’est approchée de cette île rocher, mais la mer était agitée et les conditions de prise de vue difficiles ; j’ai eu la chance de pouvoir capter cet endroit et réussir le cliché car je n’ai pu déclencher qu’une fois.”

L’auteur et l’exposition de Millesternes
“Je voyage assez fréquemment hors de nos frontières à la recherche des grands espaces ou de plus petits encore préservés afin d’y découvrir paysages-faune et flore. Malheureusement, je constate partout une dégradation rapide de la biodiversité dont les causes sont multiples; voyager, c’est d’abord découvrir puis analyser et essayer de comprendre afin de pouvoir expliquer.”
Jean-Marie Boisnier

Read more

Les oiseaux du littoral, les images : Le fou de bassan – Frédéric Migayron

Les conditions de prise de vue
“L’un de mes amis, photographe féru d’ornithologie, connait mon amour de la nature et de la photo. Il souhaitait partir en Ecosse et dans le Nord de l’Angleterre où je l’ai accompagné. Nous y sommes allés en Mai.

L’Île de Bass Rock semble proche, mais le trajet me parait long sous la pluie, recroquevillé que je suis sur mon matériel. Et puis nous arrivons, nous naviguons tout près de cette falaise couverte de fous, et j’oublie tout. Les oiseaux sont là, devant moi, à quelques mètres, tout au plus vingt mètres lorsque le capitaine change de cap. Il n’y a sur l’ilot que des fous de bassan, pas d’autre oiseau, et ils n’ont pas un regard pour nous, nous ne les dérangeons pas, et pourtant nous sommes dans leur intimité, j’ai vraiment l’impression d’être au milieu d’eux et de vivre avec eux. C’est extraordinaire, un vrai spectacle de danse, il y en a partout.

Ils décollent vers le large en une impulsion et s’en vont en quelques battements d’ailes, d’autres reviennent au nid le bec chargé de varech. C’est l’époque où ils préparent le nid. Ils rejoignent leur partenaire en planant, pattes en avant, ajustant leur position avec précision pendant que les voisins de nid leur signalent cou tendu qu’ils envahissent leur espace. Tout ce ballet est accompagné de leur cri, un genre de caquètement avec des sons de R roulés qu’on entend de loin, mais multiplié par dix mille. Je réalise qu’il pleut encore bien car je dois souvent essuyer la lentille de mon objectif, mais cela ne me dérange pas, je suis tout à ce spectacle. Je les trouve magnifiques avec leur tête profilée pour la plongée, leurs yeux bleus maquillés de noir et leur plumage blanc taché de jaune. Leur vol est un peu lourd au début surtout quand ils décollent de la surface de l’eau, ils prennent de l’altitude en quelques battements d’aile et leur vol plané est tellement élégant. Je finis par repérer leur attitude au moment où ils se projettent hors de la falaise. Je règle mon appareil sur la vitesse maxi, j’en repère un en face de moi sur la falaise et, malgré la houle et les mouvements du bateau, je le suis dans son envol. Cette fois, il décide de prendre de l’altitude, tout son corps est tourné vers le ciel, très aérodynamique, il ressemble tellement à un avion en plein ‘effort’, j’appuie sur le déclencheur et fige l’instant, les gouttes de pluies restant suspendues en l’air. Nous faisons plusieurs tours de l’île, sans voir le temps passer.

Je réalise tardivement que je n’ai plus un poil de sec et nous explosons de rire avec mon ami. Nous ne savons plus trop où sont les fous, sur l’île ou sur le bateau, j’ai l’impression que le capitaine a son idée la dessus.

Au-delà des photos, je garde ces moments magiques en mémoire. ”

L’auteur et l’exposition de Millesternes
“Lorsque j’ai fait cette sortie, je me suis senti comme un gamin, plein de joie, une joie simple et le plaisir de découvrir la vie de ces animaux. Lorsque j’ai pris cette photo, je n’ai pu m’empêcher de comparer le fou à un avion, et la nature forge des avions qui n’ont rien à envier à nos constructions mécaniques… En participant à cette exposition, j’espère partager une partie du bonheur que j’ai ressenti et, peut-être, aider à mieux connaitre ce magnifique oiseau.
Je tiens à préciser que sur cette ile, les fous ont l’habitude de nicher et de voir des navires emplis de touristes faire le tour, les bateaux font partie de leur décor, et ils considèrent surement les hommes comme une partie du navire. Par contre, je ne regrette pas d’être resté sur le navire : d’après ce que j’ai vu, je suis convaincu qu’en débarquant, nous aurions été trop proches des lieux de nidification et il est très probable que nous les aurions dérangés.”

Frédéric Migayron

Read more

Les oiseaux du littoral, les images : Goéland leucophée – Henri Willem

Les conditions de prise de vue
Cette photo à été réalisée lors d’une sortie en mer au large de La Grande Motte en mars 2011
De nombreux goélands suivaient le bateau, la difficulté était de parvenir à isoler les oiseaux dans une belle position
Pentax K5 avec objectif 80-200 Sigma Apo.

L’auteur et l’exposition de Millesternes
Faire découvrir la faune et la flore locale est aujourd’hui le type de photos que je réalise, cela correspond bien à ce type d’exposition.

Read more

Les oiseaux du littoral, les images : Les mouettes rieuses – Sylvain Coutant

Les conditions de prise de vue
La photo des mouettes sur la clôture a été réalisée un matin de juin, très tôt, au hable d’Ault.
Lorsque le soleil commence à peine à  se lever et que les brumes se forment sur les plans d’eau. Le calme est absolu.

L’auteur et l’exposition de Millesternes
Participer à  cette entreprise pédagogique exprime le souhait d’apporter le goût de la contemplation, de partager le plaisir d’approcher les animaux en préservant leur tranquillité et de développer le respect de la nature.
Je suis retraité et c’est un plaisir de partager mes photos sur ma page Facebook : Ault Sylvain coutant photographies.

Read more

Les oiseaux du littoral, les images : Fulmar Boréal

Le Jury a rendu son verdict concernant les 25 images de notre concours “les oiseaux du littoral”. Après la vidéo, il est temps de vous présenter les images en détails avec l’aide de leur auteur. Nous commençons aujourd’hui avec le Fulmar Boréal d’Eric Penet.

Les conditions de prise de vue
« L’une des plus grandes colonies reproductrices de fulmar boréal de France s’est installée sur les falaises d’Ault dans la Somme. Cet oiseau élégant est souvent beaucoup moins photographié que d’autres espèces plus colorées telles le macareux moine.
C’est pourtant un bon « client » puisqu’il passe la majeure partie de son temps à planer paisiblement en profitant des courants ascendants. En période de nidification, l’espèce affectionne les corniches et surplombs des falaises pour y installer sa couvée. Attention au vertige !
(Ault, Baie de Somme, Avril 2018).”

L’auteur et l’exposition de Millesternes
“Ingénieur écologue de formation et très impliqué dans le milieu associatif du nord de la France, je considère la photographie comme un excellent moyen de sensibilisation auprès du grand public sur la beauté et la fragilité de notre biodiversité,
« L’émerveillement est le premier pas vers le respect».
J’essaye de ne pas simplement me contenter de prendre de « belles photos » (ce qui est déjà  un objectif en soi) mais de faire en sorte que mes images puissent contribuer modestement la préservation de notre faune et flore locale. C’est donc une grande satisfaction de voir « mon » fulmar intégrer cette exposition !”

Read more

Un stage photo lumineux !

Les 27 et 28 octobre a eu lieu notre stage photo au pôle nature de Vitrezay en Charente-Maritime.

Avec de belles lumières de fin d’octobre, les stagiaires ont pû travailler l’exposition et la composition sur les rives de la Gironde ; puis ils ont exercés leur appareil à saisir les oiseaux en vol qui nous avaient fait l’honneur d’être présent (grande aigrette, aigrette gazette, héron, cormoran, mouettes…). Le tout dans une ambiance formidable et des stagiaires très attentifs !

Notre prochain stage aura lieu en mai 2019. Le programme pour l’année prochaine vous sera communiqué très prochainement.

Read more